J’étais aux rencontres des VI 2014

Je vous en avais parlé dans cet article : les rencontres étaient ce weekend.

Lundi je me suis reposée, histoire de me remettre de mes aventures, et aujourd’hui je prend le temps de vous les raconter.

D’abord, j’ai retrouvé ma panique – légère ceci dit – en organisant mes trajets.
Je prenais le train, le bus, le métro… et je voulais à tout prix tout organiser à l’avance.
Je me suis beaucoup angoissée à essayer de tout coordonner jusqu’à ce que je décide de ne noter que les horaires nécessaires et de voir sur place.
(Louve 1 – 0 la panique)

Vendredi, je suis allée, un peu inquiète, à la gare avec mon fidèle téléphone (très important, le téléphone-lien avec l’extérieur).
Lequel téléphone a redémarré inopinément au moment du changement de train – avec attente de 50 minutes . Et je me suis trompé sur le PIN… 3 fois – si si …
Et là, j’ai découvert qu’il y a des gens adorables et prêts à aider – je le savais mais je suis toujours heureuse de le voir.
Grâce à un employé de la SNCF, j’ai pu appeler ma mère, qui m’a donné le n° de mon père, qui a accepté de venir me chercher à l’arrivé.

J’avais commencé à paniquer, le monsieur a été adorable, ça m’a calmé.
(Louve 2 – 0 la panique)

Entre temps, j’avais acheté mes premiers comics, que j’ai lu dans le train pour Toulouse – Captain Marvel et X-Men.

Mon père m’a récupéré, j’ai appelé mon amoureux qui m’a donné le code pour débloqué le téléphone – heureusement, vu la suite du weekend – et j’ai assisté à la réunion du CA de l’association.
C’était passionnant, j’ai vraiment apprécié de découvrir le fonctionnement d’une association.
Mon père est revenu me chercher (merci super papa!) et je ne me suis pas couchée très tôt.

Samedi matin, j’ai eu la bonne idée de me réveillée à 5:30 au lieu de 7:30 … aïe…
Mais sinon, super journée : aucun soucis dans les transports en commun et sur la fin du trajet à pieds, j’ai « live tweeté » du matin au soir – un débat et deux conférences, je suis douée;-) (c’est à dire que j’ai partager et commenté tout l’événement sur twitter en direct) (d’où l’importance du téléphone)
Les copains m’ont ramenés à la maison vers 21h passée, j’avais discuté genre et féminisme pendant au moins 1 heure avec une nouvelle personne rencontrée.

Oui, parce que j’ai rencontré de nouvelles personnes, en plus !

Dimanche, rebelotte – mais réveil 6:30 au lieu de 7:30 (oui, j’avais changé l’heure du tél…).
Live-tweet, discussions, rencontres… L’événement a finit à 13:30 mais je suis restée encore un peu puis mon amoureux est venu me chercher et nous sommes rentrés.
J’étais une Louve épuisée mais heureuse.

Je ne vous fait pas le compte-rendu des conférences, vous pouvez lire les tweets #VI2014 et le compte-rendu sera sur le site des Vendredi Intellos.
Je peux dire que, même sans avoir d’enfant ni – pour le moment – l’intention d’en avoir, j’ai trouvé tout cela passionnant.
(Louve 3 – 0 la panique)

Laisser un commentaire