La gratitude pour nourrir son bonheur

Un thème simple mais important pour ce septième article…

La gratitude est : « Le sentiment de révérence pour les choses qui nous sont données. » (Emmons, 2007)

La gratitude comporte deux éléments :
1. l’affirmation du bon – bonnes choses, cadeaux, personnes, la vie est agréable (sans être parfaite)
2. les remerciements – nous reconnaissons que la source de ce bon vient de l’extérieur (autre personne, force divine, société…)

Plusieurs études montrent un lien entre un état d’esprit reconnaissant et le bonheur ainsi que le bien-être, mais pourquoi ?

Phil Watkins – un chercheur de l’université Eastern Washington – l’explique dans son livre (Gratitude and the good life, 2014) : la gratitude augmente le bonheur parce qu’elle augmente la fréquence et l’amplitude des moments positifs, des « bonnes » émotions.
Les personnes reconnaissantes savourent vraiment les expériences positives, remarquent plus facilement les événements positifs – même les petites choses quotidiennes.
De plus, les personnes avec cet état d’esprit prennent plus le temps de savourer les bons souvenirs, ce qui crée un système de pensées plus positif à son tour.

Hors, plus nous sommes heureux, mieux nous allons, plus vite nous nous remettons de traumatismes et de maladies, plus nous avons une vie riche…
De plus, être reconnaissants pour les petites bonnes choses du quotidien permet de ne pas s’habituer – la capacité d’habituation étant un frein au bonheur.

Comment cultiver cet état d’esprit? En prenant le temps de noter – à la fréquence qui nous convient – nos petits bonheurs, même les plus simples.

Mardi prochain nous verrons « Pourquoi et comment cultiver le bonheur ».

Laisser un commentaire