Un joli challenge de la Fabrique à Bonheurs

Je ne sais plus comment j’ai découvert la Fabrique à Bonheurs. Sûrement parce que j’ai vu sur l’un des réseaux sociaux une de leurs citations. Je les trouve très inspirantes.

La Fabrique à Bonheurs propose des formations et du soutien pour enfants et adultes pour les accompagner vers plus d’épanouissement et de réussite.

Quand j’ai vu passer l’annonce de leur challenge, avec un jour de retard – merci Facebook, j’ai oublié de le faire ce soir-là.
J’ai commencé avec deux jours de retard, mais je le fait quand-même.

Leur challenge s’intitule «21 jours pour entretenir votre bonheur… ou le découvrir».
En 10 questions auxquelles répondre chaque soir, vous allez découvrir ce qui vous a nourri pendant la journée. De vos apprentissages aux actes d’amours envers les autres, de ce qui vous a fait rire à ce qui vous a inspiré, et tout le reste, les questions nous amènent à revoir notre journée sous un autre angle.

Parfois en répondant, j’ai l’impression que ce sont toujours les autres qui m’apportent, bien plus que je ne leur apporte, ou que je me suis tellement pris la tête que j’ai oublié de rire et de m’étonner…
J’aime regarder ce qui m’a nourrit pendant la journée et ce que j’ai appris, mais je me retrouve aussi à regarder le déséquilibre dans mon fonctionnement. Par exemple, j’ai énormément de gratitude envers les autres mais je m’oublie.

Quand je répond aux questions « qu’est ce que j’ai fais pour aller vers mon objectif ou mes rêves » et « qu’est ce que j’ai fait pour prendre soin de moi », je trouve les réponses déséquilibrées, je culpabilise de ne faire que pour moi et rien d’autre.

Ce challenge me met surtout face à mes schémas de pensées, à toutes ces obligations et interdictions que je me mets et qui mangent beaucoup trop de mes ressources – et trop de mon bonheur.

Pour l’instant, mon bonheur n’augmente pas mais je vois surtout comment je le limite, comment je m’interdis d’être « trop » heureuse parce que je ne remplis pas les conditions que je m’impose.
Certain-e-s parleraient de conditionnement judéo-chrétien, c’est possible. Quelle qu’en soit la cause, j’ai bien envie de m’en libérer !

Pour participer au challenge, c’est par là : Challenge: 21 jours pour entretenir votre bonheur… ou le découvrir
La Fabrique à Bonheurs sur Facebook
@laFabaBonheurs sur Twitter

Une réflexion au sujet de « Un joli challenge de la Fabrique à Bonheurs »

  1. Très joli article sur le bonheur. Effectivement, la plupart des humains cherchent le bonheur et on dira que c’est humain. Chacun fait de son mieux pour son trouver. Mais dans la vie, il est évident que nous avons tous des moments de bonheur et de malheur. A chaque instant, nous faisons des choix, mais personne ne pourra nous garantir le résultat souhaité, c’est la vie qui décide. Finalement, le bonheur est probablement au-delà de la forme (du physique). En fait, nous sommes sur la terre pour faire des expériences bonnes et mauvaises, notre bonheur dépend aussi en partie du regard que nous portons sur ces expériences. Vivons le moment présent et faisons les expériences que la vie nous réserve car cette dernière est bien plus intelligente que nous-même, donc faisons lui confiance. Cordialement.

Laisser un commentaire