Prendre sa place – Être à sa place

Je parlais récemment à ma mère de ce que j’aspire à faire dans ma vie et j’ai parlé de « prendre ma place ».
Cette expression gênait ma mère car, pour elle, elle sous-entend que je n’ai pas de place dans l’univers et que je dois « la prendre de force ».

Pour elle, il est question d’être à sa place, la place que nous avons chacun-e. Et c’est vrai, nous avons chacun-e une place, sinon nous ne serions pas en vie – la nature fait avec logique.

Je ne comprends pas cette expression comme ça. Pour moi, il s’agit de prendre sa juste place. J’ai pu lire régulièrement que les personnes s’identifiant comme femmes ont tendance à se rendre invisibles, à ne pas s’affirmer… à ne pas prendre leur place. Au contraire, les personnes s’identifiant comme hommes peuvent être vu comme prenant trop de place, écrasant les autres. Ce sont des clichés mais ils illustrent bien ce que je veux dire.

« Prendre sa place », pour moi, est l’action qui amène à être à sa juste place.

Comment être à sa juste place :

1. Prendre conscience que nous avons chacun-e notre propre place.
La nature ne fait rien par hasard, le divin non plus. Si vous êtes là, c’est pour une raison, qui peut être aussi simple qu’expérimenter votre vie. Seulement vous pouvez la vivre – c’est logique.

2. S’autoriser à être soi
Là, ça devient plus difficile. Déjà, comment savoir qui je suis ? En apprenant à écouter mon intuition. J’en parle dans ces deux articles : Intuition vs envie et la deuxième partie. Quand je sais mieux ce qui me parle vraiment, je peux plus facilement m’autoriser à l’exprimer – en douceur.

3. Se souvenir que l’autre n’est pas toujours à sa juste place aussi
Cela demande de la vigilance de notre part pour ne pas nous rapetisser ni déborder. Si je me sens sûr-e de ma place, de son existence et de sa légitimité, j’aurais plus de facilité à faire face à quelqu’un qui déborde. Je serais aussi plus conscient-e des personnes qui ne prennent pas leur juste amplitude et je leur laisserais la possibilité.

4. Et dans la société ?
Dans « Je ne trouve pas ma place dans la société » partie 1 et partie 2, je vous propose des questions et exercices qui pourront vous aider à trouver votre réponse.

Le seul moyen de trouver quelle est votre place pour pouvoir la vivre, c’est d’écouter votre intuition.
Sachez qu’elle change en permanence, car vous-même évoluez en permanence.

Et en même temps, elle est toujours la même, car la vie est un paradoxe où tout est mouvant autour d’un centre immuable…

Laisser un commentaire