Mondes parallèles – Parallel universes

[English version below]

J’ai retrouvé ce texte, écrit le 31 mars 2017 et jamais publié, qui résonne particulièrement avec mon article précédent.

Et si, quand je rêve, je visitais d’autres « moi » ?
Et si tout se passait en même temps et au même endroit ?
Et si j’étais née et morte des centaines de fois ?

Quand je rêve que je tombe dans un vaisseau-navette qui va s’écraser, est-ce que je suis vraiment en train de rêver ?
Quand je rêve que je suis un espion qui sait voler, est-ce que je suis vraiment en train de rêver ?
Est-ce que je connais vraiment cette société secrète dont certains membres se réunissent sur une péniche sur le Canal Saint Martin* ?
Est-ce qu’il y a, quelque part dans le multivers, un vaisseau qui s’ouvre comme une fleur ?
Est-ce que les fées et les gnomes se demandent pourquoi on écrit des histoires à leur sujet plutôt que de les écouter ?
Est-ce que les chats savent voler et les dragons parler ? Et l’inverse serait aussi vrai ?
Est-ce que la reine de cœur veut vraiment couper des têtes ou est-ce qu’elle parle juste du mental à débrancher ?

Est-ce que ma folie c’est ma (sur)vie ?
Continuez la lecture


Joyeuses fêtes ! Happy holidays ! & yoga in January

(Je suis un peu en retard, certaines fêtes sont déjà passées. I’m a bit late, some holidays and celebrations have already happened.)

Je vous souhaites de très belles fêtes hivernales, qu’elles soient les plus douces possibles et pleines d’amour et de joie.

 

I wish you joyful holidays and winter celebrations! May they be full of joy, love and sweetness.

Taking advantage of this (very short) post to let you know that Adriene – from Yoga with Adriene – is offering a new month of practices in January. The theme is « home » and we will get a daily email and new practice, for free.
I am in no way affiliated but I enjoy her videos so thought I would share in case someone else is interested.
You need to be fluent enough in English to follow the videos but they are subtitled if the accent is difficult. I find her very understandable. If you want to check if you can follow, go and have a look at her YouTube channel. The videos will have modifications for beginners.


Des livres, du thé et des snacks – Books, teas and snacks

[English version below]

J’ai découvert il y a quelques temps la box « tea and book club » de Quaintly &Co. Un livre, du thé et des snacks envoyés de Grande-Bretagne tous les mois, il fallait que j’essaie. Je me suis offert la boite de noël et je ne suis pas déçue ! J’ai l’impression d’avoir eu un aperçu de noël. (Q&Co propose aussi une boîte avec des produits variés et un thème différent chaque mois. Celui de décembre est l’Écosse.)

Le livre est une romance, « An island Christmas » de Jenny Colgan (qui a écrit la série de la petite boulangerie), et avec il y avait une boîte de 20 sachets de rooibos épicé d’hiver (spiced winter rooibos) de la marque Westcountry Tea co ; deux sachets de chaque de Earl Grey, thé vert et English Breakfast de la marque Charbrew organic ; deux sachets de deux biscuits viennese whirls de Border et un sachet de deux biscuits butterscotch crunch de Border aussi.
Je ne suis pas toujours fan de romance, disons que j’ai des périodes avec et d’autre sans, mais je suis curieuse de le lire.

J’ai fait quelques recherches pour voir ce qui existe d’autre dans le genre, ou approchant, en français et en anglais.
Continuez la lecture


Joyeuse Samhain !

Pour les païens c’est (souvent) une date très importante. Pour certain-e-s c’est le début de la saison sombre (jusqu’en mai) ; le début de la nouvelle année ; le moment où le voile entre le monde des vivants / humains et celui des morts / esprits / dieux / fées etc. est le plus fin ; ou tout ça à la fois.
C’est le moment de célébrer les moissons, de se reconnecter à ses ancêtres, de faire de la divination, de se préparer aux mois sombres qui arrivent …
Continuez la lecture


[Conférence] « Être libre, le grand chantier de l’existence » par A. Jollien, M. Ricard, C. André

« ETRE LIBRE,
le grand chantier de l’existence
Un psy, un moine et un philosophe nous racontent comment nous libérer de nos peurs, de préjugés et de nos dépendances. »

Le 1er février, j’ai eu le plaisir d’assister à la conférence donnée par Alexandre Jollien, Matthieu Ricard et Christophe André à l’occasion de la sortie de leur nouveau livre « À nous la liberté ! ». Elle se passait au Palais des congrès de Paris et était retransmise en direct dans plusieurs cinémas.
Continuez la lecture


À la découverte de Tromsø

J’ai entendu parlé de Tromsø presque deux ans et demi, avant d’y aller enfin il y a un an.
J’ai tardé à poster cet article, le voilà.

Tromsø, Troms, Nord-Norge, Norvège, du 14 au 18 décembre 2017

Le froid, la neige, la nuit.
Ça, c’était ce à quoi je m’attendais, et c’était bien là.
Mais pas comme je l’imaginais.
Continuez la lecture


Tomber amoureuxse

(Je me suis souvenue ce matin d’une phrase lue dans un article de Danielle LaPorte: « Don’t die with your music still in you », « ne meurs pas avec ta musique toujours en toi », qui était une citation de quelqu’un d’autre. Je le retrouverais. Ça m’a fait réaliser que, trop souvent, je ne prends pas le temps d’écrire les petits articles, poèmes, réflexions qui traversent mon esprit. Alors ce matin j’ai avalé un biscuit, je ne fonctionne pas bien sans manger, et j’ai écrit ma musique. Enfin, mes mots. Parce que, même si je suis entourée de personnes extrêmement douées, j’ai aussi une musique en moi qui a envie de se dire.)

J’aime dire « l’amoureux » en parlant de lui sur les réseaux sociaux. Parce qu’il ne m’appartient pas, il n’est pas à moi.
C’est vrai que je lui dis « mon coeur » ou « mon amour », je ne sais pas encore dire autrement.

Luna n’est pas non plus « mon chat », nous vivons ensemble. C’était une disgression.
Continuez la lecture


Trois

Quand j’étais enfant, j’avais une horloge carrée dans ma chambre avec un cœur à la place du trois. Je pense que je l’avais choisi.
Pour moi, le cœur représentait mes parents et moi.
Puis elle est passée dans la cuisine, en face de ma place à table. Le trois est resté nous trois, puis aussi le chien et les deux chats pendant leur brève cohabitation ; et parfois, quand j’y pensais, mes frère et moi – les trois enfants de mon père.

Puis le trois est devenu les deux chats et moi, puis il est passé un moment à quatre – deux humains et deux chats ; puis il est revenu à trois – deux humains et un chat, ou trois chats suivant qui était là.
Continuez la lecture


Tonglen – pratique bouddhiste de compassion envers soi et les autres

J’ai lu le livre « Conseils d’une amie pour des temps difficiles » de Pema Chödrön et ça fait un moment que je veux écrire un article dessus.
Plus récemment, je voulais écrire sur Tonglen depuis les élections américaines.
Et puis, hier soir, je suis restée devant twitter jusqu’à 1h30 du matin, assommée face à ce qui se passe à Alep.
Je ne ferais pas de politique, je ne sais pas qui sont les méchants et les gentils – je sais que c’est plus complexe que ça, ne vous inquiétez pas. Ce que je sais c’est que des gens meurent – et ça dure depuis 4 ans, 5 ans, en Syrie ? – et que je vois plein de personnes se sentir complètement impuissantes, et s’en vouloir de cette impuissance.
Je n’aborderais pas « on peut aider les réfugié-e-s ici ». Je suis consciente de cela, mes amies en sont conscientes. Ce n’est pas le but de cet article.

Le but de cet article est de parler d’une pratique de méditation qui répond à ce sentiment d’impuissance – face à la situation en Syrie, face à tous les conflits dans le monde, face à la souffrance des proches…
Continuez la lecture


Dévotion

Quand j’ouvre la porte un nombre incalculable de fois aux chats ;
Quand je traverse une partie de la France tous les mois ;
Quand je bloque au moins une heure par jour pour les pratiques ;
Quand je souris aux inconnu-e-s et que je dis bonjour ;
Quand je plaisante avec les autres pour les faire sourire ;
Quand j’écoute les ami-e-s sans chercher à les sauver ;
Quand j’accepte de prendre un remède pour être plus apaisée ;
Quand je mets un tapis de yoga dans mon sac pour pratiquer ailleurs ;
Quand je dis « oui » à la vie même si ça veut dire prendre l’avion ;
Quand je vais voir des films que je ne serais pas allée voir ;
Quand j’aime l’humain parce qu’il est divin ;
Quand « je » œuvre à sa propre dissolution malgré la peur ;

Dévotion